La Garde de Sécurité Pénitentiaire (GSP) est créée depuis le 17 Août 1984 par décret N°84-307/CNR/PRES/MJ.
Elle a pour mission de veiller à la sécurité et au maintien de l’ordre dans les établissements pénitentiaires.
La GSP contribue également à l’exécution des sentences pénales. La création de cette entité paramilitaire spécialisée répondait au souci des autorités de l’époque de confier la gestion des prisons à un corps de professionnels dont la formation permettrait de veiller à un traitement des détenus conforme aux principes universels de respect des droits humains.

C’est à partir de 1989, soit cinq années après sa création, que les premiers fonctionnaires de la GSP ont été recrutés. Le personnel de la GSP est actuellement formé à l’École Nationale de Police en attendant l’ouverture effective de l’École Nationale de la GSP créée par décret N°2012-117/PRES/PM/MJPDH/MFPTSS/MEF du 21 février 2012.

Placée dans la chaine de justice pénale, la GSP est à la fois une force de sécurité intérieure et participe à l’exécution des sentences pénales. En effet, la GSP est un acteur clé dans l’exécution des peines privatives de liberté. A ce chapitre, elle contribue significativement à la réinsertion sociale des détenus par l’organisation et la supervision du travail des détenus, la participation à leur éducation et à leur formation professionnelle, leur alimentation, leurs soins, le maintien des liens familiaux et la réforme morale de ces personnes en conflits avec la loi.

Comme force de sécurité, la GSP veille au maintien de l’ordre et à la discipline dans les établissements pénitentiaires et participe de ce fait à la sécurité publique, au respect des lois et à la sûrete de l’Etat. Elle peut également être mobilisée en situation exceptionnelle pour des missions de défense civile.

Le Ministère de la Justice des droits humains et de la promotion civique assure la tutelle technique et administrative de la Garde de Sécurité Pénitentiaire dont le commandement est assuré depuis le 09 mars 2017, par l’Inspecteur de Sécurité Pénitentiaire YOGO Geoffroy.

In fine, il est bon de retenir que la GSP est la seule institution de l’Etat, spécialisée dans l’administration et la gestion des établissements pénitentiaires.

Cette institution a acquis ses lettres de noblesse dans les théâtres des opérations de maintien de la paix des Nations Unies à travers l’exemplarité avec laquelle les officiers pénitentiaires burkinabè qui y sont déployés accomplissent leurs missions. Cela a d’ailleurs valu au Burkina Faso d’être reconnu par le système des Nations Unies comme l’un des leaders mondiaux en matière pénitentiaire.

Auréolé de cette renommée internationale, l’ensemble du personnel travaille pour traduire en actes concrets la devise de la Garde de Sécurité Pénitentiare qui est: Honneur-Dévouement-Loyauté.